La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 

 

 


 

 

 

 

 

  

 

 

 

Allergies saisonnières

Les symptômes

Les allergies aux végétaux sont saisonnières, mais celles aux chats et à la poussière peuvent aussi être présentes toute l'année. Bien qu'elles peuvent se manifester de diverses façons selon les individus, les symptômes typiques sont :

  • démangeaisons et/ou rougeur des yeux
  • démangeaisons au palais
  • picotement du nez écoulement
  • éternuements nasal et congestion nasale (rhinite allergique)
  • difficultésrespiratoires

Ces symptômes peuvent être accompagnés d'un mal de tête, d'une sinusite ou d'une réaction cutanée. Dans certains cas, ce seront les seuls signes de l'allergie.

Conseils pratiques

  • Profitez des jours de pluie ou d’une averse pour aérer la maison, la pluie balaie les pollens de l’air.
  • Si vous voulez aller à l’extérieur, optez pour la fin de l’après-midi ou le soir alors que les plantes libèrent une moins grande quantité de pollen.
  • Tenez-vous loin des arbres qui produisent le plus de pollen : bouleaux, frênes, érables, peupliers, noyers et chênes.

Même si vous prenez des antihistaminiques, prenez garde aux irritants comme les animaux domestiques qui peuvent transporter du pollen dans leur poil, la fumée de cigarette, l'air pollué, les parfums et les vapeurs toxiques provenant par exemple des produits de nettoyage. Dans la maison, attention aussi à la poussière qui ramasse le pollen.

Plus vous passez de temps à l’extérieur, plus le pollen se dépose sur votre peau et vos cheveux. Passez de l’eau sur votre visage à quelques reprises durant la journée pour enlever le pollen accumulé. En rentrant le soir, prenez une douche, lavez ou rincez vos cheveux et changez-vous pour éliminer toute trace de pollen.

À l’extérieur, portez des lunettes (de soleil ou autres) qui freineront la quantité de pollen qui entre dans les yeux.

Utilisez la sécheuse et non la corde à linge extérieure parce que les vêtements et les draps agissent comme des filtres pour retenir le pollen.

Si votre problème est le pollen des plantes herbacées, faites tondre votre pelouse pendant la saison du pollen du gazon.

Un remède naturel

Une étude à l'Université de Guelph a démontré qu'ImmunoCare réduit de 96% les basophiles impliqués dans les allergies saisonnières.

ImmunoCareImmunoCare

 Immunocare


Herbe à poux et graminées

Quand c’est le temps de l’herbe à poux et des graminées, ceux qui y sont allergiques le savent très bien. Les allergies aux graminées persistent jusqu’aux premiers gels à l’automne. Les yeux qui piquent et coulent, les sinus chargés, sont les symptômes habituels. Une allergie est une hyper réaction du système immunitaire à une substance étrangère. Certains globules blancs libèrent de l'histamine, ce qui nous donne tous les symptômes décrits plus haut. L’objectif est donc de calmer le système immunitaire et de réduire les effets de l'histamine.

La vitamine C accélère la dégradation de l'histamine, alors que la quercétine, un bioflavonoïde, bloque sa production.  Les deux substances prises en même temps  réduisent les symptômes d'allergies ainsi que leur durée.

 

 

Rhumes et grippes - retour à l'école

Le retour à l’école signifie aussi une exposition plus importante aux microbes. La meilleure façon de protéger vos enfants est de leur donner des probiotiques. En effet, la flore intestinale est la première ligne de défense contre les microbes.

Si par malheur votre enfant attrape un rhume ou une grippe, plusieurs remèdes naturels sont efficaces, surtout s’ils sont pris dès l’apparition des premiers symptômes. Par exemple, Muco Coccinum est un casse-grippe qui a fait ses preuves. L’échinacée est une plante bien connue chez nous pour ses probriétés antivirales. Par contre, elle perd de son efficacité si elle est utilisée pendant plus de trois disparaissent.

L’hydraste du Canada, l’extrait de pépin de pamplemousse, la feuille d’olivier, sont aussi d’autres remèdes naturels très intéressants, de même que plusieurs formules homéopathiques.


Rhumes et grippes

Éclosion de grippes ou de rhumes? Pour se protéger, il est important de prendre des probiotiques en prévention. 12,5 milliards de probiotiques pour les enfants de 4 ans et plus et 25 miliards pour les adultes, sont suffisants pour offrir une bonne protection.

Si malgré tout, ces virus s’installent en vous, la nature nous offre une panoplie incroyable de plantes efficaces : l’échinacée est certainement la plus connue, mais il y a aussi l’hydraste, le mahonia (oregon grape) et l’épine vinette.

Du côté des vitamines, la vitamine C (1 500mg par jour) et la vitamine D (1000-2000 UI par jour) sont les plus intéressantes pour le système immunitaire.

Comme la fièvre et les écoulements nasal nous font perdre beaucoup d’eau, optez pour des soupes, des bouillons et surtout de l’eau, lorsque vous avez le rhume ou la grippe.


Le rhume printanier

En Avril, ne te découvre pas d’un fil… Cet adage bien connu s’applique encore, malgré les belles journées printanières que nous connaissons. Bien qu’officiellement il n’y ait pas de lien direct entre la météo et le rhume, l’exposition à un air plus frais stress notre organisme et peut amener une réaction immunitaire moins efficace.

Vous avez certainement remarqué que plusieurs personnes de votre entourage ont le rhume présentement? Donc ne vous dévoilez pas trop, buvez beaucoup d’eau, lavez-vous les mains et au besoin, prenez des suppléments d’échinacée ou de vitamine C pour tonifier votre système immunitaire.