La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 

Ondes électromagnétiques

 

 

 

 

La dépression saisonnière

Avec les journées plus courtes, plusieurs personnes se sentent déprimées en novembre. Cet état est appelé la dépression saisonnière. Le manque de lumière et de soleil sont responsables de cet état. Pour bien soigner la chimie de notre cerveau et garder le moral, la luminothérapie s’avère efficace. En effet, une lampe qui donne tout le spectre lumineux du soleil avec une intensité de 10 000 lux permet de soulager ces symptômes. La vitamine D est également un outil incontournable, à raison de 1000 à 3000 UI par jour.

 

 


 

La dépression glycémique

Si vous vous sentez fatigué, déprimé, sans énergie, la tête lourde, vous pouvez croire que vous êtes dépressifs. Mais saviez-vous que ces symptômes sont aussi associés à l’hypoglycémie? L’hypoglycémie est caractérisée par une baisse du glucose sanguin. On peut dire que c’est l’inverse du diabète. Cette baisse peut provenir d’une trop grande décharge d’insuline par le pancréas. On parle alors d’hypoglycémie réactionnelle. Elle peut également provenir de l’incapacité du foie de libérer le glucose stocké dans ses cellules (la néo-glycogénèse). Cette forme se nomme hypoglycémie temporelle.


Afin de corriger cette situation, des corrections alimentaires s’imposent. En plus d’éviter le sucre, il faut choisir des aliments à index glycémiques de 50 et moins. Manger plus protéiné et prendre des collations entre les repas.

Si les symptômes persistent et que vous avez bien des problèmes de régulation de la glycémie, consultez un(e) naturopathe membre de l’ANAQ.